Contre la fermeture : Emilie O.

Monsieur Kassel,

J’ai eu le privilège de bénéficier en 2013 de la grande compétence et des immenses qualités humaines de Mme Isabelle Georgel lors du suivi de ma grossesse et de mon accouchement. La maison de naissance et ses deux sage-femmes exceptionnelles représentent depuis lors pour moi, qui suis également soignante, un bel exemple du meilleur de ce que peut offrir l’Hôpital Public aujourd’hui.

Je suis donc atterrée par sa fermeture, même provisoire, et je trouve véritablement consternant un tel manque de considération pour le travail remarquable et le dévouement quotidien de ces professionnelles.

Je déplore également que les parents ayant choisi l’environnement serein de la maison de naissance voient leur projet de naissance brutalement remis en cause par cette fermeture.

J’espère que vous saurez prendre en compte les nombreuses demandes de réouverture qui vous sont parvenues ces derniers jours.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur Kassel, l’expression de mes salutations distinguées.

Emilie O.