Témoignage d’Emmanuelle

A propos de la maison de naissance…

Pour mon premier enfant, j’accouchais en maternité classique dans des conditions officiellement « bonnes » et pourtant pas à la hauteur de mes espérances… En effet, j’avais suivi une préparation haptonomique dans la douceur et l’écoute de l’autre et j’ai été accueillie de manière systématique, voire un peu brusquée et surtout pas préparée à cela. Les « séquelles » de cet accouchement se sont fait ressentir jusqu’au suivant qui, fort heureusement, a chassé tous ces mauvais souvenirs.

Pour mon deuxième enfant, j’ai eu la chance d’accoucher à la « maison de naissance » de Pontoise et de rentrer rapidement à la maison grâce à l’hospitalisation à domicile. Tout s’est très bien passé et je ne peux que féliciter cette organisation. Être accouchée par la personne qui a suivi toute ma grossesse a été capital dans le bon déroulement de l’accouchement. En effet, tout s’est passé tranquillement bien que rapidement, sans complication particulière ni acte superflu ou systématique, puisque que nous avions pu tout préparer ensemble. À travers ce suivi, nous avons tenté de minimiser les « inconnues » qui génèrent inquiétude et stress. De ce fait, les choses se sont déroulées plus paisiblement et plus « efficacement » puisque la concentration et l’énergie n’étaient pas « dispersées » à régler tel ou tel problème qu’on aurait pu prévenir ou éviter.

Je pense que tout cela a contribué sans aucun doute au bien-être de la maman, du bébé mais aussi de la sage-femme qui a vu et participé à l’aboutissement de plusieurs mois de suivi, et qui n’en est que d’autant plus impliquée. Et c’est certainement ce bien-être qui facilite toute chose… la récupération, l’accueil du bébé, l’allaitement…

Par ailleurs, le cadre de la « maison de naissance » donne une dimension « humaine » à l’hôpital où on dit que tant de gens se sentent anonymes. Il permet de se familiariser avec cet « hôpital » qui « impressionne ». Il permet également un partage d’expérience entre mamans avant et après l’accouchement et contribue ainsi à faire des mamans et des bébés épanouis et qui se portent bien !

Enfin, à l’heure où il est question de « trou de la sécu »… en tant que citoyenne, je ne peux que féliciter cette « formule » où l’accouchement est finalement rapide, sans acte d’obstétrique ou d’anesthésie, et la récupération prompte et permettant l’HAD.

Emmanuelle J.