L’accouchement difficile des maisons de naissance en France

Les Maisons de Naissance sont bien connues de nos voisins européens qui ont développé ce concept il y a plusieurs décennies. Chez nos voisins, une Maison de Naissance est une structure extra-hospitalière placée sous la responsabilité médicale de sages-femmes, le plus souvent libérales. Chaque future maman est accompagnée par une sage-femme des toutes premières semaines de grossesse au post-partum. On parle d’accompagnement global de la naissance. Les mamans viennent accoucher à la maison de naissance et retournent à leur domicile dans les 24 heures. La sage-femme les visite ensuite à leur domicile pendant une durée variable selon les besoins de la maman et du bébé. Bien entendu, l’accouchement est un accouchement physiologique (« naturel »), c’est à dire un accouchement sans péridurale.

En France, ce concept a des difficultés à s’installer. Pourtant les familles françaises sont de plus en plus nombreuses à demander ce type de suivi. En mars 2008, le conseil national des sages-femmes rend un avis favorable pour l’expérimentation des Maisons de Naissance en France car « force est de constater que l’offre de soins dans le domaine de l’obstétrique, doit changer. Les usagers nous y obligent » :

  • « Un grand nombre de femmes refusent une prise en charge médicalisée de l’accouchement, en argumentant que l’accouchement est un phénomène normal »
  • « Les sages-femmes libérales sont l’objet de demandes d’accouchement à domicile, de plus en plus nombreuses »
  • « Par courrier électronique, le conseil national de l’ordre des sages-femmes a, tous le jours, des demandes de ce type de prise en charge »
  • « Il suffit de « taper » maison de naissance en France ou encore accouchement physiologique dans un moteur de recherche internet pour se rendre compte qu’un nombre conséquent de mamans ou futures mamans cherchent un lieu de soins qui proposerait un accompagnement global de leur grossesse et de la naissance de leurs enfants.

Malgré les préconisations des plans périnatalité de 1998 et 2004/2007, l’engagement de M. Bernard Kouchner en 1998, la recommandation du rapport périnatalité de 2003, la demande des françaises,… il n’y a encore aucune Maison de Naissance sur le sol français ! Plusieurs centaines de familles attendent une loi pour que les premières expérimentations puissent se faire…En 2010, on y a cru…